La Malmaison

C'est en 1799 que le château de Malmaison entre dans l'Histoire, quand Joséphine de Beauharnais, épouse de Bonaparte, alors membre du directoire, achète le château, probablement financé par le financier Ouvrard. Le domaine comprend alors 260 hectares.

Napoléon le prendra à son compte, et en confiera la rénovation aux architectes Pierre Fontaine et Charles Percier. Le château sera au coeur du gouvernement du consulat jusqu'en 1804. Il sera ensuite effacé au profit de St Cloud. Mais l'empereur y reviendra régulièrement jusqu'en 1809. A la mort de Joséphine, c'est son fils, le prince Eugène, qui en hérite. Napoléon III l'achètera en 1861. Occupé par les allemands en 1870, il aura divers propriétaires, le dernier étant Daniel Iffla, dit Osiris, financier mécène français, qui le restaurera comme du temps de Joséphine, avant de le léguer à l'Etat.

le diaporama

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam