Bullion et Rochefort en Yvelines

Bande bullion rochefortLes sept de la semaine dernière n'étaient plus que deux ce jeudi. Le crachin du tout début a eu la délicatesse de s'effacer très vite, et ma foi, le temps fut agréable et bon pour la marche.

Si on avait souvent vu le nom de Bullion inscrit sur des cartes et pancartes, on n'avait jamais encore traversé le village, et encore moins démarré de rando de son église ou mairie. C'est maintenant chose faite, avec une rando en partie connue, en partie nouvelle.

Départ de l'église de Bullion vers le NE, pour rattrapper d'abord le PNR puis le GR 655, celui-là même qui va à St Jacques de Compostelle. On s'arrêtera avant pour cette fois, une marche jacquaire sera pour un peu plus tard.
Après avoir frôlé Bonnelles, on passe devant la chapelle des Clos, bien connue. Plus nouveau, Alain s'y est exercé avec succès à la sonnerie des cloches, souhaitons que la famille Laurent ait trouvé là une agréable distraction!
On n'est pas allé revoir le château de Bonnelles, dont le triste état nous avait affligé. On savait qu'une nième opération de restauration était en projet, elle semble la bonne. Les 44 appartements sont vendus, les travaux doivent commencer cette année. A suivre donc lors d'un prochain passage.

Rochefort en Yvelines

Nous longeons plus loin la Gloriette, occasion d'apercevoir trois jolis moulins, restaurés comme il se doit, et qui ont oublié depuis longtemps leurs fonctions de moulin.
Après le joli hameau de La Bâte, direction Rochefort par le sud, en empruntant le GR. On arrive sur un grand lavoir qui se prolonge par un plan d'eau bordé de maisons. Une mini Venise yvelinoise!
Plus loin, la Mairie occupe l'ancien bailliage, lieu d'administration, de justice et de prison. Sur le fronton, la devise latine "fraenum malis, bonis praesidium" a été traduite par Alain "frein pour les mauvais, protection pour les bons".

  

2017 02 16 13 04 50Elle s'adressait aux habitants des 25 paroisses qui dépendaient de la prévôté de Rochefort.
Le bailliage occupe une position centrale dans le village. La justice y est rendue, et le bâtiment devient le siège d'un tribunal et abrite une prison. La façade est remaniée vers 1780, peut-être par l'architecte Archangé. L'aspect massif des tourelles, l'ordonnance symétrique, le perron, l'horloge et la cloche, rappellent ses destinations successives. En effet, le bailliage a été transformé en école de garçons en 1800, et il abrite la mairie depuis 1853.
Direction nord ensuite, en partie d'abord par un chemin connu, et des inconnus ensuites. On a traversé de beaux paysages dans le bois de Rochefort, chemins sableux, paysage de bruyère et de résineux, plus proche de la garrigue méridionale que de la forêt francilienne. 

2017 02 16 15 57 51Moutiers et la fontaine Ste Anne sont toujours aussi charmants. La statue récente de St Anne présente un vide au lieu de l'enfant. L'artiste a voulu rappeler la mémoire d'un enfant mort noyé dans la fontaine il y a quelques dizaines d'années.

Retour ensuite à Bullion, en passant par Chambernoux et la ferme-château des Carneaux. Sur une surface de 123 hectares, on y élève notamment des vaches salers. Terre et château ont fait l'objet tout récemment d'une vente aux enchères. Le tout a été acquis au prix de la mise à prix par la Safer d'Ile de France, soit 3 millions d'euros. Les acheteurs ne s'étaient pas bousculés. La volonté de la Safer est de préserver ici une activité agricole, qui emploie quatre salariés.
Carneaux

Le diaporama musical et légendé

 

ICI

Le parcours

Rambouillet Chevreuse

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !