Autour de La Ferté Alais

Bande la ferte
Alain, Jean-Louis et le rédacteur, au départ de Baulne, au pas du tout romantique parking du supermarché ALDI, pour 17 km et 220 mètres de dénivelé. Le crachin plus ou moins intermittent annoncé a renoncé, et c'est tout sec qu'on a marché. Ce fut l'accasion d'inaugurer ma nouvelle automobile, tout juste réceptionnée la veille au soir, en remplacement de la précédente, lâchement kidnappée il y a deux mois, et qui doit convoler aux mains de propriétaires évidemment bien moins sympathiques ! 

La Ferté Alais

Baulne, c'est la "banlieue" de La Ferté Allais. Pourquoi Ferté? On aura découvert sur le chemin que "Ferté" s'appliquait aux places fortes construites au Xème siècle par Robert 1er, grand-père d'Hugues Capet, roi de la Francie occidentale, et qui avaient pour objet de protéger Paris des attaques des normands. Si les voyages forment la jeunesse, la rando forme la vieillesse !  (je parle évidemment de mes deux co-marcheurs).
Mais de La Ferté Alais, on n'aura guère vu que la gare, puisqu'on se sera très vite enfui vers la douce nature. Pourtant, la petite cité fut avec le développement du chemin de fer un lieu de villégiature prisé des parisiens en mal de verdure, et bourgeois et artistes sy pressèrent pour paresser au bord des rivières. 

L'essentiel de la rando s'est déroulé dans les bois, notamment le Bois de Baulne, parsemé d'énormes rochers de grés, qui ne sont pas sans rappeler la forêt de Fontainebleau. Carrières et sablières se devinent, qui ont fait un temps la richesse de la région.

Château du Saussay

Dsc 0109Aux deux tiers de la rando, sur la commune de Ballancourt, le château du Saussay est une jolie halte, romantique à souhait. Bâti sur les ruines d'un ancien château féodal, les bâtiments que l'on voit ont été construits au XVIIIème s., et offrent la particularité rare de composer deux châteaux identiques, de style Louis XIII, se faisant face, à l'entrée d'un parc. Deux châteaux pour le prix d'un, mais nous n'avons rien payé, puisque les visites se terminent à fin septembre.

Au XVème s., le propriétaire du château fut Olivier Le Daim, barbier de Louis XI. Pas sûr que le coiffeur de François Hollande, même bien rémunéré, le fût assez pour vivre vie de château ! Au début du XXème s, le château passa dans la famille des Bourbon Busset, et le parc fut redessiné par le paysagiste bien connu des experts en paysagisme, Achille Duchêne. Les habitants actuels sont les enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants de l'académicien, et néanmoins comte, oublié aujourd'hui, Jacques de Bourbon Busset.

Les étangs de Baulne

Entre Essonne et Juines, s'étalent des étangs, bordés par de très nombreuses petites maisons en bois. C'est le rendez-vous des pêcheurs, qui en saison doit sentir bon le poisson grillé et ... le pernod! Si quelques unes de ces maisonnettes, en d'autres lieux on dirait paillottes, sont abandonnées, beaucoup restent bien entretenues, et avec leurs terrasses en bois sur l'eau, offrent au passant un paysage charmant, et à l'occupant des moments certainement fort plaisants. 

Le film

 

rtt 2017 11 ferté alais

 

Le parcours

Essonne

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !