Autour de Dampierre

Bande dampierre janv 17
Cette première rando de l'année 2017 était aussi celle de notre déjeuner annuel. C'est Dampierre qui fut choisi, avec une longue halte à l'auberge St Pierre pour un savoureux déjeuner. Catherine, Eliane, Françoise, Michèle, Marie-Christine, Alain, Jean-Louis, Jean-Marc, étaient présents pour cette AG des RTT, et le soleil, comme il se devait, était au rendez-vous.

Château de Dampierre

Par cette belle journée d'hiver, départ classique par la montée face au château, exactement ce qu'il fallait pour éviter que le froid nous paralyse. 

DampierreAu Xème s., Dampierre dépendait de Senlisse. Plus tard, sous Philippe Auguste, soit au début du 13ème s. comme chacun sait, le territoire appartenait à l'abbaye de St Denis. Au milieu du 16ème s., le cardinal de Lorraine, archevêque de Reims, ne se contente pas de son pouvoir spirituel, et acquiert les terres de Dampierre et de Chevreuse. Le village de Dampierre est intégré dans le duché de Chevreuse. Ce même cardinal fait construire à la place de l'ancien manoir de Dampierre une demeure renaissance. Plus tard, Claude de Lorraine cède le château à sa seconde épouse, veuve du duc Charles d'Albert de Luynes, qui le transmettra ensuite à son fils. Le château tel qu'on le voit aujourd'hui a été construit par Charles Honoré de Luynes à la fin du 17ème s. par Jules-Hardouin Mansart, et appartient toujours à la famille de Luynes, qui possède aussi le beau château de Luynes, en Indre-et-Loire.

Le château de Dampierre se visitait l'après-midi. Ce n'est plus le cas depuis le 1er janvier 2016. La raison officielle en est l'obligation trop coûteuse de réalisation d'un accès pour handicapés. C'est bien dommage pour le visiteur curieux, qui manque ainsi l'occasion d'admirer un intérieur qui n'est pas sans rappeler Versailles, et les jardins dessinés par Lenôtre (voir article de l'Echo républicain, actu 78). Avant sa fermeture, les difficultés financières s'amoncelaient sur le château, comme paraissent le révéler la fermeture du restaurant, et la vente en 2013 de 5 millions d'euros de livres anciens. L'argent devait être utilisé pour la rénovation du château, mais rien n' a été fait dans ce sens jusqu'à maintenant. Bien au contraire, le château paraît un peu délaissé. Des rumeurs de vente ont circulé, qui n'ont pas été confirmées. La région dans ce cas bénéficierait d'un droit de préemption. 

La rando

Le parcours de 10km est un grand classique, mais un des très beaux parcours des Yvelines. Largement forestier, il est aussi vallonné, ce qui n'est pas plus mal par des températures voisines de zéro. Deux lavoirs attirent l'attention, de Maincourt et de la Source aux Fées.

Déjeuner de gala

Dsc 9251Pas de salade sur un tronc d'arbre humide ou une pierre glacée ce jeudi, mais un savoureux repas à l'auberge St Pierre. Tatin de pommes de terres au foie gras, coquilles St Jacques à la nage, avocat au crabe, carré d'agneau, tête de veau, moelleux fondant au chocolat, gratin de fruit, ont avantageusement remplacé le sandwich jambon. Certain(e)s auront pu regretter peut-être le fond de verre de whisky souvent apporté par Jean-Louis. Mais il y aura d'autres occasions, n'est-ce pas? 

4 km l'après-midi

Dsc 9256Le plus fort, c'est qu'on aura marché ensuite. Visite d'abord de l'église St Pierre de Dampierre, bâtie du 13 ème au 19ème s., comprenant la chapelle funéraire de la famille de Luynes, qui compose le transept méridional de l'église. La chapelle a été construite en 1862 par MM Debacq et Garnier, le même qui a construit l'opéra de Paris. Au milieu de la chapelle, sur une plaque de bronze ajourée, ménagée dans le plafond du caveau, est gravée en latin l’inscription suivante : « Honoré d’Albert, duc de Luynes, a pour lui-même, pour les siens aujourd’hui vivants qui mourront et pour sa postérité pris soin de faire construire ce caveau, destiné à ceux auxquels la paix éternelle du Seigneur a été donnée ». Adossé au mur de droite, se trouve un cénotaphe surmonté d’une belle statue de marbre blanc représentant la seconde femme du duc de Luynes, Adèle Amys du Ponceau, que le duc avait tant aimée. Cette statue est une œuvre remarquable de Jean-Marie BONASSIEUX, né en 1810, auteur, entre autres, de la Jeanne Hachette du Luxembourg et de la statue colossale de Notre-Dame de France exécutée pour la vallée du Puy et coulée avec le bronze des canons pris à Sébastopol.

Il fallait bien les kilomètres qui s'ensuivirent pour faire passer l'inhabituel repas, d'autant qu'au Chenay galette et champagne étaient impatients de se faire boulotter. 

Cette journée a attiré la quasi-totalité des ertétistes Seul Pierre était absent excusé, égaré qu'il est en Thaïlande. La bonne bouffe serait-elle plus attractive que la marche?  

Parcours

matin

après-midi

Rambouillet Chevreuse

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !