Au départ de Mousseaux

Tout à l'ouest des Yvelines, la Seine fait des boucles, notamment celles de Guernes et de Moisson. C'est la partie ouest de cette dernière qu'Alain a mis au programme de ce jeudi, qu'ont suivi Pierre, Jean-Louis et moi-même.

Mousseaux

En vieux françois, "Mousseaux" signifie "troglodyte". Il faut dire que toute cette région de Seine est bordée de hautes falaises de calcaire, dans lesquelles caves et habitations ont été creusées. Les habitants des troglodytes étaient surnommés les mousseaux.

A quelques centaines de mètres au nord, à vol d'oiseau, le château inexpugnable de La Roche Guyon servait d'asile aux populations quand elles avaient à fuir les envahisseurs et les pillards.

L'église St Léger, voisine de la Mairie, date de 1875. Elle remplace l'ancienne église troglodyte datant de 1749, dont seul le clocher carré surmonté d'un toit conique en pierre émerge du sol, au sommet de la falaise contre laquelle est construite l'église actuelle.

 

Vers Rolleboise

Direction NO à travers la forêt de Moisson. Freneuse est la principale ville de la boucle, avec 4000 habitants. On aura auparavant longé la Seine quelques centaines de mètres, avant de se retrouver dans le centre commercial de la cité, Leader Price, Carrefour Market, resto chinois Le Dragon ... 
Car à Freneuse, il n'y a rien à voir, comme on l'a vu.

Plus loin, le paysage est plaisant, bois et plaines, surtout des plaines, on sent ici que le bocage a été rétréci au profit de grands espaces plus aptes à une culture plus productive. Même s'il n'y a pas de montées bien sensibles, on parvient tout de même à un belvédère, qui nous offre un large panorama sur la Seine, les falaises de calcaire et de loin, le château de La Roche Guyon

Totalement isolé au bout de la forêt de Rosny, le belvédère de Chatillon aurait dû être une surprise si Alain ne nous avait pas initié. Tout seul au milieu des arbres et face à un large panorama sur la vallée de la Seine, ce kiosque de style art nouveau, en bois et mosaïques, provient de l'exposition universelle de 1900. 

Il ne manquait qu'un banc pour que notre pause pique-nique soit parfaite, appréciée aussi par une armée de coccinelles un peu trop invasive.

Vers Mousseaux

 

Delacroix blanche

Une courte mais forte montée a envoyé notre pique-nique au fin fond de nos oubliettes organiques, et c'est en forme que nous avons traversé le village de Rolleboise. Pas plus de 400 habitants.

Pas de monument historique à se mettre sous les yeux et objectifs.

Tout juste le domaine de la Corniche, belle grosse demeure devenue hôtel-restaurant-spa-piscine, offrant une vue panoramique rare sur la vallée de la Seine. Une des plus belles vues de l'Ile de France, nous annonce la réclame.
Une spectaculaire salle de restaurant panoramique, deux menus à 22€ et 32€, voilà qui pourrait accueillir notre déjeuner annuel (sauté en 2020). 

Pour l'histoire, cette folie centenaire a abrité les amours du deuxième roi des belges, Léopold II et Blanche de Vaughan, qui, en 1900 et à 16 ans, "tomba follement amoureuse" du belge de 48 ans son ainé, mais roi. Il gâta son amoureuse d'autres babioles immobilières en Normandie et dans le midi, ce qui l'empêcha, on le comprend bien,  de prêter attention aux atrocités qui étaient perpétrées en son nom au Congo, et qui valent aujourd'hui à ses statues d'être partout déboulonnées.

 

PARCOURS

FILM

 
 
 

Vexin

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !