Au départ de Choisel

Michèle, Françoise, Joël, Jean-Louis, Michel, Alain, Jean-Marc pour cette double rando entre les châteaux de Dampierre et Breteuil, agrémentée d'un déjeuner gourmand à l'auberge des Trois Hameaux à Choisel.

Le film

 
 

Boucle du matin - 9,3 km

Choisel est un joli petit village de 500 habitants, qui abrite une église du XIIIème siècle, un lavoir couvert du XVIIIème, et surtout le château de Breteuil, dont une route d'accès part de la place de l'Eglise.
Depuis 400 ans dans la famille Breteuil, on doit sa restauration au marquis François-Henri de Breteuil, qui en 1967 a choisi de se consacrer entièrement à la survie d'un château fort mal en point en l'ouvrant au public pour en financer la restauration.
Hors Covid, ce sont 150 000 visiteurs qui viennent chaque année découvrir le château, ses jardins, et participer aux jeux et animations destinées particulièrement au jeune public.
En décembre dernier, le marquis âgé de 78 ans a vu ses mérites récompensés par le titre de Commandeur de la Légion d'Honneur.

Au NE de Choisel, dans le bois éponyme, le château de Méridon dresse fièrement ses tours très restaurées. Cet ancien château médiéval a connu de sévères vicissitudes, qui l'ont fait tomber en ruines à plusieurs reprises.
En 1883, le château est racheté par le directeur du Crédit Foncier, M Marques di Braga, qui fait construire à sa place, l'actuel château dans le style néo-renaissance.
Le château changera de main à plusieurs reprises ensuite, pour appartenir depuis 2013 à un particulier qui y accueille mariages, séminaires et soirées entreprises.

Déjeuner à l'Auberge des 3 Hameaux

Il y avait là sur la "grand-place" de Choisel, une vieille auberge, l'Auberge de Pépin. A partir de 1960, elle devient maison d'habitation. Quand ses occupants décèdent, la mairie de Choisel exerce son droit de préemption dans le but de faire revivre un jour un restaurant à Choisel. La bâtisse est restaurée, il ne manque qu'un gérant. Alors que le covid et le confinement sont là, Soazig Seguis décide de quitter le secteur automobile où elle travaille depuis 20 ans, pour changer de vie en revenant à ses premières amours, la restauration/hôtellerie et son village. Tant pis si la période n'est guère propice, elle vend des plats à emporter, une trentaine par jour, et tient jusqu'à l'ouverture physique du restaurant.
Et ce jeudi, nous avons très bien déjeuné, bu deux excellents vins, passé un délicieux moment. Et il y avait du monde.
l'article de 78 Actu    Actu78    YouTube

Les parcours

 
 

Rambouillet Chevreuse

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !