Au départ de Bazoches sur Guyonne

Bande bazoches 3
Dans le climat catastrophiste ambiant, la météo avait annoncé le pire. Alain et moi ne l'avons pas vu, pas de pluie, pas de grand froid, un peu de soleil même, du vent l'après-midi. Et de la boue, comme chaque jeudi.

Parcours moult fois emprunté, en tout ou en partie, qui a permis de revoir la maison de Jean Monnet et celle de Louis Carré.

Les chemins forestiers étaient beaux et parfaitement boueux, sans aucune considération pour mes souliers tout neufs, juste achetés l'avant-veille.

L'annonce du mauvais temps avec pluie et tempête nous avait fait opter pour un pique-nique amélioré au restaurant. Il l'a été en effet, à l'auberge de La Garenne à St Rémi l'Honoré: terrine pour l'un, salade de gésiers pour l'autre, parmentier de volaille, tarte maison ou choux façon pain perdu pour finir. Il fallait bien ça pour nous lester face au vent qui nous attendait, et qui était debout face à nous.

 

 

Le film (3')

 
 

Le parcours

 
 

Rambouillet Chevreuse

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !