Au départ de Montfort l'Amaury

2019 01 03 13 56 02Françoise, Alain et moi avons affronté la fraîcheur pour cette première rando de l'année. Nous avons un peu adouci la difficulté en déjeunant dans un petit resto en lisière de forêt. La forêt de Rambouillet est une forêt très agréable, et surtout moins boueuse que d'autres en ces saisons hivernales. Nous avons eu la chance d'y rencontrer un ours et un lion. Les caïmans étaient annoncés, mais nous n'avons pas eu la patience de les attendre (voir le diaporama).  

La forêt de Rambouillet

La forêt de Rambouillet a été une forêt royale, avant d'être adoptée par la république.

Des bornes en pierre nous le rappellent, ou cette Table du Roi (ci-contre), dite aussi "table du débotter", située au carrefour de la Rotonde, à proximité des étangs de Hollande. Sous Louis XVI, lors des parties de chasse à courre, les cavaliers s'y asseyaient afin de se faire chausser et déchausser. Ils prenaient ensuite leurs repas dans une petite rotonde qui se trouvait à proximité.

La forêt contient quelques arbres remarquables. Nous en aurons vu deux, le hêtre au Cerf et le chêne Baudet (ci-dessous à droite), 22 mètres de hauteur, 5,90 de circonférence, 529 ans, estimé en danger par l'ONF.

La pause du midi a été plus confortable que d'habitude. Le relais d'Anje nous a proposé son menu à 13,80€, avec crudités, andouillette et dessert. Nous n'avons pas regretté notre habituel sandwich ou gamelle.

Petit tour dans Montfort l'Amaury pour finir la journée. Pourquoi ce nom ? Parce que Amaury 1er fut le premier comte de Montfort, pardi ! C'est en 996 que le premier château fut construit, sur la butte dite de Montfort. Deux Monfort s'illustrèrent plus tard dans la croisade contre les albigeois.

En 1292, le mariage de Yolande de Montfort avec Arthur II de Bretagne lie les deux territoires.

Un deuxième château fut construit au XIIème siècle, que nos amis anglais détruisirent durant les festivités de la guerre de Cent ans (1337-1453). Il n'en reste que les vestiges d'un donjon qui fut construit ultérieurement pour Anne de Bretagne.  C'est pourquoi on l'appelle très pertinemment tour Anne de Bretagne. Le comté sera rattaché à la France en même temps que la Bretagne, soit en 1547.

Nous n'aurons pas cette fois monté la butte pour approcher la tour.
Le cimetière date de la fin du XVIème siècle, quand a été fermé le cimetière qui jouxtait l'église. Il a la particularité d'être entouré de galeries couvertes, qui servaient de charnier. Contre l’enceinte des charniers sont disposées des stèles du XIXe siècle, certaines datant du Premier empire. Chaque galerie possède une chapelle en saillie occupée par des familles de notables de la ville. Charles Aznavour a été enterré à Monfort, où il a rejoint Georges Garverents (ancien beau-frère), Thierry Gilardy, Georges Marchal, Céleste Albaret, gouvernante de Marcel Proust ...
L'église St Pierre, reconstruite par Anne de Bretagne, en impose par sa dimension eu égard à celle de la ville.

Le film (cliquer sur l'image)

 
 

Le parcours

 
 

Rambouillet Chevreuse

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !